mercredi 8 juin 2016

Test du smartphone 5,5" Xiaomi Redmi Note 3 Pro

Je vous présente aujourd'hui en test le smartphone 5,5" Xiaomi Redmi 3 Pro.
Il m'a été prêté par HONGKONGEEK.

Le Xiaomi Redmi 3 Pro est proposé chez HONGKONGEEK à 231,20€ au moment où j'écris ces lignes et en version grise...

HONGKONGEEK c'est une boutique qui garanti l'absence de frais de TVA supplémentaires (lire les exceptions sur le site), même avec un transporteur express comme DHL : vous payer ce qui est affiché sur le site; en cas de frais de TVA supplémentaires, ils sont remboursés directement par Paypal
Avec HKG, le GooglePlay est installé même si pour mon Xiaomi précédent, le Redmi Note 3, le GooglePlay ne fonctionnait pas; en effet une erreur se produisait au démarrage; la solution a été de le mettre à jour par l'app store Xiaomi, le MiStore. Donc rien d'insurmontable !

Une petite remarque sur le choix des noms des smartphones Xiaomi...Dans la mesure où les smartphones Xiaomi se ressemblent tous, je trouve ça dommage qu'ils ne se différencient pas nettement par leur nom, comme le font d'autres marques comme Ulefone ou Lenovo...

En effet entre le Redmi 2 ou 3, le Redmi Note 2 ou 3, le Redmi Pro, le Mi5 Pro, le Mi4C...on est paumé et on ne s'y retrouve pas !

C'est la seule critique que je pourrais faire sur Xiaomi qui est une marque très sambitieuse et prometteuse...

Quand je démarre un test d'une marque chinoise inconnue...je ne sais jamais sur quelle bonne ou mauvaise surprise je vais tomber, espérant toujours trouver la perle rare...Avec Xiaomi, on part sur de la valeur sûre...C'est une marque qui est bien partie pour détrôner Samsung en France, d'autant plus qu'ils touchent à tout, aussi bien aux smartphones, qu'à la domotique ou aux moyens de transport urbains individuels...
Si j'étais à la place d'HKG, je ne vendrais plus que du smartphone Xiaomi à l'exception de quelques bonnes marques entrée de gamme (Doogee, Homtom...).

Dernière remarque : mon article est entièrement rédigé sur ma tablette Chuwi Vi10, commandée chez HKG, les photos sont réalisées avec mon Huawei Mediapad X1, commandé chez Amazon ;)


Dans mon test, vous allez découvrir le déballage, le design et les caractéristiques techniques; puis je passerais un plus long moment sur un des points forts des smartphones Xiaomi, leur interface maison MIU.


Commençons par le déballage et le design...

Déballage, facile car minimaliste

Chez Xiaomi, pas de superflu, juste l'essentiel !

Dans la boîte : un chargeur secteur prise US 5V 2000mAh très compact; HKG fournit souvent un adaptateur prise française, mais je préfère l'adaptateur Legrand présenté ici...
On trouve également dans la boîte un câble USB micro USB B de bonne longueur puisqu'il mesure 117 cm. Le câble est OTG et permet le rechargement ainsi que le transfert de données. Une aiguille SIM st également fournie.

Design, sobre mais classe


J'ai reçu la version grise du Remdi Note 3; il est également dispo en or ou blanc.

Le boitier a ses bord arrondis (curved edges) pour, soit disant, une meilleure prise en mains. Oui, la prise en mains s'avère être très bonne...mais reste toujours moins bonne qu'avec un smartphone à bords angulaire droit ;)
La coque arrière est en métal, les bords supérieurs et inférieurs en plastique; la présence de métal est très souvent un signe de qualité, de soin apporté à la conception matérielle.
Il est possible de changer l'aspect de son smartphone avec la multitude de coques disponibles sur le marché...
Le revêtement métallisé n'est pas marqué par les doigts et reste propre.
Les dimensions officielles sont de 76*150*8,65 mm pour un poids de 164g, malgré la grosse batterie de 4000mAh. Cette dernière est non amovible.
C'est un point faible et un retour en arrière pour Xiaomi qui proposait avant des batteries amovibles que l'on pouvait recharger dans un chargeur externe...

Côté droit, les bouton on/off et volume +/- :

 En bas, le port micro USB B et le micro :
 Sur le côté gauche, le slot SIM 1, SIM 2/carte microSD; il faudra choisir entre une deuxième SIM ou une carte microSD.
 Le bord supérieur comprend le port jack 3,5 :
On retrouve à l'arrière le capteur d'empreintes qui fonctionne de façon très rapide puisqu'il déverrouille le smartphone en 0,3 s, la caméra arrière de 16 MPixels accompagné de son flash. En bas à l'arrière se trouve le haut parleur :
Le design est sobre mais efficace.
Passons aux spécifications techniques (oui, je sais que ce mot n'existe pas dans le dictionnaire, mais je l'aime bien, ça fait spécialiste ;)...

Spécifications techniques, toujours cette absence de bande 800 Mhz !

Le Xiaomi Redmi Note 3 Pro est équipé d'un processeur A53 à six coeurs Qualcomm Snapdragon 650, 6*1.8GHz.
Il tourne sous Android 5.1, mais attention c'est une version dérivée MIU.

Le smartphone est 3GFull et 4G avec les bandes 3G WCDMA - 850/ 900/1900/2100 MHz et les bandes 4G FDD-LTE - 1800/2100/2600 MHz. Il manque donc la fréquence 4G 800 Mhz ce qui a plus ou moins de conséquences en fonction de votre opérateur-->consulter mon article ici pour tout savoir...
- RAM 2/3 Gb
- mémoire interne 16/32 Gb; 3Go/32Go est le modèle que j'ai entre les pattes
- mémoire extensible avec le slot micro SD jusqu'à 128 Gb; le fameux slot SIM2 ou microSD ;)
- Ecran 5.5" 1920x1080
- Webcam 5.0 MPixels
- Appareil photo 16.0 MPixels
- Batterie 4000mAh : une bonne batterie pour tenir la journée, sans problème, voir 2 jours !
- Google Play
- interface en français
- dimensions 150 x 76 x 8.65mm poids 164g

On a donc là des spécifications très honnêtes pour en faire un smartphone parfait pour le quotidien avec comme seuls points faibles, l'absence de la bande 4G 800 Mhz et une batterie non amovible.

Interface MIU : déroutante au début, puis indispensable

On arrive là sur le point fort des smartphones Xiaomi, l'interface maison MIU.
Elle est basée sur Android mais à des spécificités qui font son intérêt; au départ, c'est plutôt déroutant car on a l'impression de devoir réapprendre à utiliser un smartphone ! Certaines fonctions sont bien cachées...mais on s'habitue très vite.
Je vous propose une visite approfondie de l'interface MIU...pour comprendre ce qu'est un smartphone Xiaomi...
La version installée est la version stable 7.2.3.0.
Le bureau MIU est tout ce qu'il y a de plus classique :
Vous pouvez constater la présence du Google Play même si Xiaomi a son propre app store; ici le Google Play fonctionne; j'ai pu installer GPS Test, AnTutu benchmark et Z Device Test. 
 Pas de tiroir d'applications mais des dossiers d'applications; encore une habitude qu'il faudra abandonner ;)
On retrouve un design très applelien...En effet Xiaomi est très admiratif d'Apple mais heureusement pour nous ils ne copient par leur politique tarifaire ;)

L'utilisation du smartphone donne une très bonne première impression : l'affichage est simple et basique mais très soigné, fluide et agréable à utiliser; les transitions entre les pages sont animés, et les actions des boutons bruités; tout ça est bien sûre paramétrable; notamment l'ambiance générale peut être modifiée avec des thèmes pour rendre son Redmi moins impersonnel :

 Les applications Google sont installées, avec le Google Play (pas visible dans le dossier Google mais directement sur le bureau principal) :
Entrons dans le menu des paramètres...
Les paramètres réseau sont similaires à ceux d'une rom Android :
Il est possible de changer la taille de la police dans l'affichage; c'est très pratique et parfois ça fait la différence pour certains utilisateurs :

Toujours dans l'esprit personnalisation, le menu sons & vibrations est assez complet :
 Il est possible de choisir une sonnerie spécifique pour les messages reçu ou délivrés.
Le son du smartphone est excellent.
Il existe également une option "Eviter les appels non désirés"; mais il faudrait que je teste cette fonction pour estimer son réelle efficacité par rapport au service officiel blogtel.
La Redmi Note 3 Pro possède un détecteur d'empreintes digitales placé au dos; le déverrouillage est très rapide, une fois l'apprentissage paramétré, 0,3 secondes d'après la fiche technique.
Toujours dans l'esprit adaptation à l'utilisateur, MIU 7 propose un mode d'affichage simplifié; c'est intéressant pour les personnes pas très à l'aise avec un smartphone mais permet quand même de l'utiliser sans devoir appeler au secours tous les jours ;)
 Il existe également un mode enfant :
Le nombre de paramètres étant important, tous ne sont pas visibles dans la fenêtre Paramètres...Ça oblige à chercher un peu au début si on veut paramétrer finement son smartphone; il existe un menu Paramètres supplémentaires...
Un mode une main !? est possible :

Le Xiaomi RedMi Note 3 Pro est bien sure équipé d'une diode de notification multicolore :
Par exemple, lors de la charge, la diode change de couleur en fonction du niveau de charge.
L'ambiance sonore est également personnalisable et c'est la première fois que je vois ça sur un smartphone; il est possible de choisir le type de casque utilisé :
Les 3 boutons en bas de l'écran derroutent au début : le bouton triples barres horizontales est en général associé aux paramètres; ici il est paramétré par défaut pour ouvrir les applications récentes, mais tout est modifiable encore une fois ;) Un appui long sur long sur cette touche permet l'accès aux paramètres du bureau  : Ranger, Widgets, Fond d'écran et Transitions.
A signaler dans les Widgets un bouton Capture d'écran; c'est très pratique et souvent oublié par les développeurs; ça évite le recours à l'emploi de l'appui simultané bouton vol- et on/off.
Continuons avec les paramètres supplémentaires...
En plus du traditionnel Sauvegarder et réinitialiser proposé par Android, on trouve ici un menu Transférer appelé Mi Mover où on peut choisir être le destinataire ou l'expéditeur.
Dernier point spécifique que je présenterais concernant l'interface MIU c'est l'association à un compte Mi qui permet l'accès à de nombreux services comme l'app store ou ses données perso envoyés par son Mi Band (le bracelet connecté) ou sa Mi Scale (la balance connectée)...
L'interface MIU est donc, pour conclure, un gros point fort car pour une fois, elle porte bien son nom d'interface utilisateur : en effet il est possible de la paramétrer selon le type d'utilisateur : le geek poussera à fond les réglages...la mamie utilisera une interface très simple avec quelques gros boutons sur un bureau unique ;)
Passons aux performances pour finir avec ce premier contact...

Performances, très, très performantes

L'appareil photo

L'appareil photo est équipé d'un capteur 16 MPixels  f/2.0 dual-LED; une photo faite en intérieur :
L'interface photo est complète avec de nombreux effets inclus; la mise au point est rapide.


 Il est par exemple possible de tourner le cadre de la photo :

L'appareil photo est donc excellent, tant du point de vue matériel, que du point de vue logiciel.

Le GPS

 Le GPS (A-GPS, GLONASS, BDS) est très réactif : un petit tour dehors pour vérifier ça avec GPS Test :
5 secondes pour le premier fix avec 18 satellites en vue; très efficace !
Par contre, pour trouver où activer la géolocalisation, on est encore dérouté par l'interface MIU et il faut chercher un peu...
Alors ça se passe dans les Paramètres supplémentaires; plutôt que d'avoir une page paramètres à rallonge avec des tas de menus, MIU propose ce gros paquet où on y trouve de nombreux paramètres; il faut ensuite aller dans le menu Confidentialité; on y trouve un menu Localisation :
On peut ainsi activer la géolocalisation :

Performances globales avec AnTutu


Le score est très bon avec 75 801; le Redmi Note 3 Pro se classe 18ème, derrière le Samsung Galaxy S6, qui coûte plus de 320€ en France :
Les détails du score AnTutu :
AnTutu nous permet d'en savoir plus sur le matériel embarqué;
Le Note 3 Pro est équipé d'un processeur hexacœur Qualcomm Snapdragon 650 (Dual-cœur ARM Cortex A72 à 1,8 GHz, quadricœur ARM Cortex A53 de 1,2 GHz à 1,8 GHz) accompagné d'un GPU Adreno 510 :
La version Pro est dispo en version 2/16 Go ou 3/32 Go; c'est cette dernière que j'ai testée :
  L'écran IPS Full HD est de 5,5" 1080x1920 :
 La caméra selfie est de 5 MPixels :
 Le poids est de 164g; il tourne sous Android 5.1.1 :
Et pour finir cette visite, petite tour avec Z Device Test...
Je vous laisse consulter son rapport :
 La présence du gyroscope permet d'utiliser le Redmi Note 3 Pro (en théorie) avec un casque VR. C'est important à dire car tous les smartphones ne sont pas compatibles avec les casques VR.
 Le gyroscope en fonctionnement :
 L'accéléromètre en fonctionnement :

En conclusion immédiate, je dirai que ce smartphone Xiaomi Redmi Note 3 Pro est parfait comme smartphone moyen de gamme : prix abordable, fiable aussi bien dans son interface MIU que dans son matériel; reste, bien sure, les 2 restrictions que sont la batterie non amovible et l'absence de bande 800 Mhz 4G; mais si ces 2 caractéristiques ne vous posent pas de problème, foncez l'acheter chez HONGKONGEEK ;)

3 commentaires: